(…) Comme chaque année, dans le pavillon d’Armenonville, au bois de Boulogne, ministres, élus de droite et de gauche, ambassadeurs, dignitaires religieux et autres personnalités du monde artistique se presseront ce soir au dîner annuel du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France). Election présidentielle oblige, ce rendez-vous politico-mondain prend cette année une tournure très politique, puisque Nicolas Sarkozy, invité d’honneur, et qui y assiste pour la troisième fois, croisera François Hollande.

Source : Lci.Tf1

Laisser un commentaire

Attention !
En publiant un commentaire vous vous engagez à assumer pleinement les conséquences légales de vos propos. Défrancisation.com ne saurait être tenu pour responsable de vos commentaires. Votre adresse IP est détectée et conservée.

Current day month ye@r *

14 réponses pour “Sarkozy et Hollande au dîner du Crif”

  1. Comte de Nice dit :

    Manquait DSK Kouchner, Attali Attila, et quelques autres de la confrérie

  2. mont Nebo dit :

    Le CRIF est né pendant la dernière guerre car c’est, à l’origine, la réunion de plusieurs réseaux de sauvetage de juif.

    le diner est assez récent, c’est Mitterrand en 1983, pour faire oublier son passé Vichyste, qui organise avec un juif gauchiste et anti-Israel (Klein) le premier diner!

    Ce diner alimente l’antisémitisme, beaucoup de juif dont Finkielkraut veulent la dissolution pur et simple du CRIF et de son diner!

    Ce diner donne à manger aux islamistes et leurs esclaves dhimmis genre Soral (le néo-Doriot) et M’BALA M’BALA HEIL!

    Ce CRIF est une organisation de bob complètement coupé de leur communauté juive, peu de juifs se reconnaissent dans cette instrumentalisation d’état!

  3. TaupusGnacus dit :

    Le diner du CRIF, c’est la soirée du Fouquet’s avec des Juifs à la place des millionnaires.

  4. Algorytme dit :

    Les français parlent aux français: le flan est plus petit que le nain, pom pom pompom

  5. Hélen dit :

    le dîner de cons !

  6. ANASTASIA dit :

    Toute le « gratin » de la classe politique ( UMPS) ainsi que les « huiles » religieuses accompagnées des « artistes » de la République se sont rendus au dîner du CRIF afin d’entendre: récriminations, remontrances, rappels à l’ordre etc etc…de cette officine qui n’est rien d’autre comme le dit si justement A.Kling qu’ « un lobby au coeur de la République ».
    Un véritable discours politique développant le magistère du CRIF:la « Shoah », le  » devoir de mémoire »,la défense inconditionnelle d’Israël….
    Evidemment ce discours victimaire s’accompagne d’exigences en espèces sonnantes et trébuchantes afin d’entretenir  » la mémoire de la Shoah »,et l’histoire de France est uniquement concentrée sur l’histoire des juifs, le reste n’ayant pas existé.
    Le CRIF n’est rien d’autre que « le directeur de conscience de la classe politique »; la méthode d’influence du CRIF a servi de modèle au CRAN( Conseil Représentatif des Organisations Noires): pour ce dernier l’esclavage y joue le même rôle que la  » Shoah »……Enfin, le CRIF « petit Etat dans l’Etat » apporte un soutien inconditionnel à la politique militaire israélienne.
    Et c’est ainsi que…. chacun se bouscule à ce « tribunal dînatoire » afin d’y recevoir l’onction casher…..

  7. Ivana dit :

    Pour la troisième fois… et en cette année électorale, il s’est rendu pour la PREMIERE fois aux commémorations de Jeanne d’Arc

  8. sagwarum dit :

    Evidemment, mains dans la main pour s’agenouiller devant le nouveau dogme : la religion shoatique !
    Quelle déchéance, quelle dégénérescence !!!

À la une