Article initialement publié le 19/10/11 à 19h53

Edition du 21/02/12

4 mois après Défrancisation, la blogosphère semble se réveiller. La traduction française du MES est en effet disponible dans nos colonnes depuis octobre 2011.

Édition du 20 octobre 2011 : Mécanisme Européen de Stabilité : ajout de la traduction française. Merci à gbothore
_______________________________________________
Zone Euro : le futur projet européen MES pourra exiger d’un État membre plusieurs milliards d’euros qui devront lui être remis sous 7 jours.

Le MES, Mécanisme Européen de Stabilité, est basé sur un amendement de l’article 136 du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne (TFUE) du 23 mars 2011, qui constitue un accroissement du pouvoir de l’Union européenne. La France sera le deuxième contributeur derrière l’Allemagne.

_

Les membres du MES s’engagent de manière irrévocable et inconditionnelle à honorer sur demande tout appel de fonds adressé à eux par le Directeur général en vertu de cet alinéa, et ce dans les sept jours après réception.

Traité établissant le mécanisme européen de stabilité, art. 9.3

Le MES est destiné à remplacer le fonds européen de stabilisation financière à partir de la mi-2013. Organisation nouvelle de droit public international établie par un traité entre les États membres de la zone euro, son but est d’apporter une assistance financière aux États de la zone euro touchés ou menacés par de sévères difficultés financières afin de sauvegarder la stabilité financière de la zone euro dans son ensemble. Les décisions les plus importantes seront adoptée par consensus par un Conseil des gouverneurs composé des ministres des Finances de la zone euro. Ce consensus se fera sur la base d’une analyse de soutenabilité de la dette de l’État membre concerné, réalisée par la Commission européenne et le Fonds monétaire internationnal (FMI), en liaison avec la Banque centrale européenne (BCE)[1].

Le MES sera doté d’un capital total de 700 milliards d’euros dont 142,7 milliards devraient venir de la France [2].

Parmi les 43 chapitres du traité figure l’article 9.3 : « Par la présente, les membres du MES s’engagent de manière irrévocable et inconditionnelle à honorer sur demande tout appel de fonds adressés à eux par le Directeur général en vertu de cet alinéa, et ce dans les sept jours après réception[3]. »

Le groupe de journalistes Abgeordneten-check, qui s’est donné pour mission de surveiller les votes du Parlement allemand, a publié une vidéo, laquelle expose ce qui serait les penchants du futur Mécanisme européen de stabilité.

Souscriptions au capital autorisé

Membre du MES Nombre de parts Souscription (en EUR)
Royaume de Belgique 243 397 24 339 700 000
République fédérale d’Allemagne 1 900 248 190 024 800 000
République d’Estonie 13 020 1 302 000 000
Irlande 111 454 11 145 400 000
République hellénique 197 169 19 716 900 000
Royaume d’Espagne 833 259 83 325 900 000
République française 1 427 013 142 701 300 000
République italienne 1 253 959 125 395 900 000
République de Chypre 13 734 1 373 400 000
Grand-Duché de Luxembourg 17 528 1 752 800 000
Malte 5 117 511 700 000
Royaume des Pays-Bas 400 190 40 019 000 000
République d’Autriche 194 838 19 483 800 000
République portugaise 175 644 17 564 400 000
République de Slovénie 29 932 2 993 200 000
République slovaque 57 680 5 768 000 000
République de Finlande 125 818 12 581 800 000
Total 7 000 000 700 000 000 000

Traité établissant le MES

Traduction française par Haoui.net, Merci à gbothore

______________________________
Sources :

  1. Gouvernement.fr
  2. Contribution des États membres sur Wikipedia ou sur Europa.eu
  3. Traité établissant le MES, page 7 article 9.3 (voir ci-dessus)

Merci à Jean

Laisser un commentaire

Attention !
En publiant un commentaire vous vous engagez à assumer pleinement les conséquences légales de vos propos. Défrancisation.com ne saurait être tenu pour responsable de vos commentaires. Votre adresse IP est détectée et conservée.

Current day month ye@r *

97 réponses pour “Le MES, Mécanisme Européen de Stabilité, devrait coûter 142,7 milliards d’euros à la France”

  1. réactif19 dit :

    Le MES, Mécanisme Européen de Stabilité, devrait coûter 142,7 milliards d’euros à la France!!!!!Comme c’est intéressant et jouissif ,c’est une somme qui va se rajouter à notre dette de 1730 milliards d’Euros à rembourser!hein,l’Europe c’est bien et surtout l’Euro!!!

  2. rudi dit :

    le référedum de SARKO sur le traité de LISBONNE ; il est passé OU ? le NON était majoritaire à l’époque et pourtant , le nain a osé le passage en force ! personne n’a oublié ,SARKO, personne !

  3. ichnusa dit :

    la france et l’italie semblent être les cocus de cette histoire à dormir debout, les pourcentages devraient être en pourcentage des pib..

  4. JBLAMYGALE dit :

    et les sondages ou en sont il a voir :

    http://www.youtube.com/watch?f.....sfZ3OjafQ#!

  5. Paf le chien dit :

    Voilà, c’est fait ! Nous sommes entrés dans une nouvelle dictature, la dictature financière européiste qui va nous ruiner.
    Nous allons être dirigés par des gens non élus aux pouvoirs supra-nationaux étendus avec une immunité totale de leurs actes.
    Nous n’aurons ainsi plus la possibilité de rembourser notre dette sauf à avoir un plan d’austérité comme jamais vu, ce qui nous attend après les élections, ,et devrons aussi payer pour les autres.
    La grande machine révée par les mondialistes qui veulent asservir les peuples et casser les identités et les nations sont en train de réussir.

  6. mont Nebo dit :

    Moi j’suis SDF? mesure 1m 10, des verrues partout, laid comme un poux, je pue de la « gueule » mais je baise toutes les Polonaises que je veux…!

À la une