Deux jeunes gens, âgés de 19 ans, ont été condamnés lundi par le tribunal correctionnel de Versailles à des peines de trois mois de prison avec sursis et 600 € d’amende. La justice reprochait à Malik de Sartrouville et Souhail d’Achères, d’avoir participé le 3 avril dernier à Houilles «à un groupement violent ».
C’est la première dans les Yvelines que cette nouvelle anti-bande a été appliquée.

Ce samedi après-midi vers 14 h 30, l’alerte est donnée dans les gares, car des bandes de jeunes convergent vers La Défense par train, RER et bus. A 15 heures, une quarantaine de jeunes sont stoppés en gare de Houilles. D’autres arrivent lorsqu’ils voient la police.

Au total, 80 personnes sont contrôlées. Douze personnes sont arrêtées et onze d’entre eux, âgés de 16 à 20 ans sont placés en garde à vue au commissariat de Sartrouville. Certains avaient sur eux des couteaux, une lame de cutter et une matraque à impulsion électrique. Dans le même temps, d’autres bandes arrivent en bus à La Défense. Mais la police les empêche d’accéder au centre commercial. Deux jeunes très excités ont été interpellés parce qu’ils jetaient des pierres sur les forces de l’ordre. Aux abords de La Défense, dans l’après-midi, une rixe a bien éclaté entre les jeunes qui avaient échappé au dispositif. «Il y a eu des blessés, précise une source proche de l’affaire. Trois suspects originaires de Nanterre ont été arrêtés.»

Source : Le Parisien

Laisser un commentaire

Attention !
En publiant un commentaire vous vous engagez à assumer pleinement les conséquences légales de vos propos. Défrancisation.com ne saurait être tenu pour responsable de vos commentaires. Votre adresse IP est détectée et conservée.

Current day month ye@r *

6 réponses pour “Malik et Souhail : première « condamnation » anti-bande”

  1. maskagaz dit :

    juste un mot: CHARTER!

  2. albatore dit :

    La peine devrait etre: supression de la nationnalité française et direction l avion :evil: :evil: :evil:

  3. Lucide dit :

    IL FAUT SAUVER LE SOLDAT BOUTEFLIKA ! :smile:

     » Plus de 300 voitures ont été incendiées après la mort d’un jeune homme en fuite à Tlemcen en Algérie.

    La mort accidentelle d’un jeune homme en fuite samedi soir à Tlemcen, prés de la frontière marocaine, a déclenché des troubles au cours desquels plus de 300 voitures ont été incendiées, a-t-on appris lundi dans la presse algérienne.

    Selon le journal Al Watan, le chauffeur du véhicule, âgé de 19 ans, en provenance du Maroc, a refusé de se soumettre à un contrôle douanier et a été pris en chasse vers 20H30 (19H30 GMT) près du village frontalier de Boukanoun, par des véhicules de la douane. Sa voiture a heurté de plein fouet un véhicule des douanes qui lui barrait le chemin. Son conducteur est mort sur le coup tandis qu’un douanier a été blessé dans cette collision, précise le journal.

    Après cet accident, près d’un millier des habitants de cette région d’où est originaire la victime, ont attaqué dans la nuit de samedi à dimanche deux parcs automobiles de la douane, incendiant plus de 300 véhicules, dont quatre véhicules de la douane, selon les quotidiens arabophones El Khabar et En Nahar.

    Un vingtaine de personnes, soupçonnées d’avoir pris part à ces incidents ont été arrêtées par la gendarmerie, précisent-ils.

    La frontière algéro-marocaine est considérée, de part et d’autre, comme perméable au trafic de marchandises entre les deux pays, notamment de drogue, la zone ayant toujours été marquée par des incidents.

    En novembre 2009, un trafiquant de drogue avait été tué et près de 90 kg de cannabis avaient été saisis dans la région de Tlemcen, lorsque le conducteur d’un véhicule transportant la drogue avait tenté de forcer un barrage des gardes-frontières.  »

    Source : AFP – 24 mai 2010

  4. Yannis dit :

    La justice Française est trop laxiste avec ce genre de personne!!!

  5. franc_burlow dit :

    On utilise l’homéopathie pour (prétendre) traiter un cancer. C’est la justice française. :???:

  6. Astérix dit :

    trois mois avec sursis… et 600€ d’amende… on sait très bien qu’ils ne paieront jamais l’amende. En fait ce n’est pas une punition. Un excès de vitesse et puni bien plus sévèrement…

À la une