L’ancien ministre UMP Gérard Longuet estime que le colonialisme ne peut être jugé à l’aune d’aujourd’hui, et que, replacé dans son contexte historique, il a eu un bilan « acceptable » et même « positif ». Interrogé par écrit par Public Sénat sur François Hollande dénonçant à Alger un système colonial « injuste et brutal », le sénateur juge « périlleux et parfaitement inutile de prétendre, dans une intervention de quelques dizaines de minutes, traiter et épuiser un sujet aussi complexe que l’aventure coloniale française ».

« Que la colonisation ait été faite au profit du colonisateur, personne n’en doute », argumente l’élu de la Meuse, mais « si elle était injuste, elle constituait, au regard de ce qu’était la société traditionnelle ottomane, un véritable progrès ». « Le colonialisme a en gros un bilan acceptable, un bilan positif – je vais mettre les pieds dans le plat ! », s’exlame l’ex-ministre de la Défense. « Je crois que le colonialisme n’est pas à l’origine des difficultés actuelles de l’Algérie, il faudrait que les Algériens aient l’honnêteté de le reconnaître », dit-il.

Suite et source : Le Figaro

Mots-clefs: , ,

Laisser un commentaire

Attention !
En publiant un commentaire vous vous engagez à assumer pleinement les conséquences légales de vos propos. Défrancisation.com ne saurait être tenu pour responsable de vos commentaires. Votre adresse IP est détectée et conservée.

Current day month ye@r *

5 réponses pour “Bilan « positif » de la colonisation (Gérard Longuet)”

  1. San Juan dit :

    Aït-Ahmed, l’un des chefs historiques du FLN, revenu de ses illusions, témoigne.

    Voici son témoignage répondant à une question en 1990 au Figaro Magazine :« Avant? vous voulez dire du temps de la colonisation? du temps de la France? mais c’était le paradis! des fleurs, des fruits, des légumes partout, des restaurants. Maintenant nous manquons de tout : de crèches, d’écoles, d’hôpitaux, de dispensaires, mais le parti et la police ont des immeubles neufs… La plus grande misère ici est intellectuelle ».

    Le même en juin 2005, écrivait dans la revue Ensemble ( n° 248 ):« Les religions, les cultures juive et chrétienne se trouvaient en Afrique du Nord bien avant les arabo-musulmans, eux aussi colonisateurs, aujourd’hui hégémonistes. Avec les Pieds-Noirs et le dynamisme – je dis bien les Pieds-Noirs et non les Français – l’Algérie serait aujourd’hui une grande puissance africaine, méditerranéenne. Hélas ! Je reconnais que nous avons commis des erreurs politiques, stratégiques. Il y a eu envers les Pieds-Noirs des fautes inadmissibles, des crimes de guerre envers des civils innocents et dont l’Algérie devra répondre au même titre que la Turquie envers les Arméniens »

    Source : http://www.lescrutateur.com/ar.....62230.html

  2. huguelo dit :

    bien dit Mon LONGUET les pleureuses FLN nous connaissont ainsi que leur porteurs de valise.
    amis des socialistes et melenchon

  3. Torpillator dit :

    « positif » …

    Oui, mais pour les bédouins seulement.

  4. sagwarum dit :

    En vieillissant, il revient à ses amours de jeunesse, le Longuet que j’ai vu à Occident… Je dis « vu », parce je ne l’ai pas vraiment connu. Il était à Occident, moi à la FEN puis au MJR.

  5. QUAI 27 dit :

    Longuet persiste et signe, avec juste raison. Quel dommage que cet homme se soit éloigné de ses convictions premières pour devenir un notable.

À la une