Ahmed Konkobo, qui comparaît devant les assises de Paris pour le meurtre d’un homme qu’il a poussé contre un RER en avril 2010, a indiqué hier s’être trompé de victime car « il l’avait pris pour un autre ». (…)

L’agression de Subramaniam Rasalingam, un agent de nettoyage de 51 ans, a eu lieu peu après. La vidéo montre Ahmed Konkobo donnant un violent coup de pied à la victime attendant le RER en bout de quai, les mains dans les poches. (…)

Suivi depuis 2005 après avoir été diagnostiqué schizophrène, Ahmed Konkobo, 31 ans, a fait plusieurs séjours en hôpital psychiatrique. Il avait interrompu son traitement quelques mois avant les faits.

Suite et source : Le Figaro

Mots-clefs: , ,

Laisser un commentaire

Attention !
En publiant un commentaire vous vous engagez à assumer pleinement les conséquences légales de vos propos. Défrancisation.com ne saurait être tenu pour responsable de vos commentaires. Votre adresse IP est détectée et conservée.

Current day month ye@r *

5 réponses pour “Ahmed Konkobo, le pousseur du RER, s’est trompé de victime”

  1. mandrin dit :

    Un fou qui se trompe de victime? C’ est diiiingue! comme dirait Jacquouille.

  2. pi31416 dit :

    Il s’est trompé de victime? Ah ben alors ça compte pas. Faut le relâcher et lui donner le temps de trouver la bonne victime. N’est-ce pas Monsieur le Juge? Bisous chez vous.

  3. NomObligatoire dit :

    S’il prémédite, puis se rend compte qu’il s’est trompé de personne, c’est qu’il est parfaitement conscient de ce qu’il fait et mériterait donc la peine capitale, ains que les psycho-machins qui lui permettent de récidiver tout en se goinfrant sur la Sécu

  4. sagwarum dit :

    Il n’a pas de chance, le pauvre Konkobo : plusieurs séjours en asile psychiatrique ! Alors que, dans son pays, il aurait pu se faire marabouter et après il aurait couru tout nu dans la savane de son enfance en chantant « On est tous des Kon, on est tous des Kon bobo, etc… »

À la une